L'Homme & l'immortalité

         Au fil des siècles, l'Homme a su s'adapter au monde. La hausse globale de l'hygiène et des conditions de vie, certes très inégale selon les régions mais bien réelle, est à l'origine de la hausse de l'espérance de vie. L'humanité a ainsi repoussé au maximum la mort, cette dernière suscitant encore beaucoup d'incompréhension.

 

_

 

 

            De tout temps, l'Homme s'est interrogé sur ce fait, à travers ses multiples civilisations. Penseurs, écrivains, artistes l'ont évoquée, ont essayé de la comprendre, de s'y préparer, de se la concilier ou, au contraire, de la repousser, de l'affronter directement.

Les religions, tout particulièrement, lui ont donné un sens précis, en ont fait un passage obligé vers "l'après-mort", une sorte d'absolu spatio-temporelle envisagée diversement selon les croyances. Elle reste aujourd'hui un fait quotidien, qui peut nous toucher de près ou de loin et qui suscite encore beaucoup d'incompréhension pour l'Homme. La peur de l'inconnue, l'incompréhension, l'envie de vivre, sont autant de raisons qui poussent l'humanité à craindre et à fuir la mort, laissant ainsi une place au fantasme de l'immortalité.

L'immortalité est le caractère de celui qui ne meurt pas. "Le seul argument contre l'immortalité est l'ennui." tel sont les mots de Emil Michel Cioran, philosophe et écrivain roumain d'expression française qui met en avant les bienfaits de ce désir, tout en nuançant son propos; un fantasme donc, qui nous pousse à nous demander comment l'Homme peut-il atteindre cette immortalité ?

Nous commencerons par vous évoquer les voies religieuses et les croyances qui permettraient l'accès à cette vie éternelle. Nous poursuivrons notre propos en vous présentant l'immortalité dans l'Art. Enfin nous élargirons nos travaux jusqu'à la possibilité d'accès à l'immortalité par la voie scientifique, avant de conclure.